Souffrance au travail

Le cabinet assure la défense des salariés en situation de souffrance au travail, victimes de burn out, d’épuisement professionnel et d’actes de maltraitance ou de harcèlement sexuel ou moral.

Nous vous assistons pour faire valoir vos droits sur le plan juridique, et trouver une issue à vos difficultés dans les meilleures conditions possibles.

Nous pouvons intervenir aussi bien avant la rupture du contrat de travail, lorsque vous êtes toujours en poste ou en arrêt maladie, ou bien après une telle rupture (notamment après un licenciement pour inaptitude ou pour « perturbation » de l’entreprise liées aux absences maladie). 

Dans tous les cas, nous établissons une stratégie juridique de concert avec vous en fonction de vos objectifs. Il s’agit, en pratique, de construire un argumentaire juridique afin d’obtenir une indemnisation des préjudices que vous avez subis en raison des fautes commises par l’entreprise. Et, lorsque le contrat n’est pas encore rompu, il s’agit de définir les modalités d’une sortie de l’entreprise ou bien, selon vos souhaits, les conditions d’un maintien de la relation de travail.

Nous privilégions, avec votre accord, la recherche d’une solution amiable non contentieuse et, à défaut, nous faisons valoir vos droits devant les juridictions prud’homales.
En matière de souffrance au travail, le processus juridique est indissociable du suivi médical, afin de permettre au salarié victime à la fois de faire valoir ses droits et de préserver sa santé. 
C’est pourquoi nous travaillons en concertation avec les acteurs médicaux, en particulier les médecins du travail et les psychologues et psychiatres des centres de traitement de la souffrance au travail.

Le cabinet Bouaziz - Benamara classé "incontournable" par le magazine Décideurs 2021